Temps de lecture : 4 minutes

Le home staging est un concept venu des États-Unis qui vise à accélérer la vente d’un bien immobilier qui est depuis longtemps en vente sur le marché, ou optimiser celle d’un bien nouvellement disponible. Littéralement « mise en scène de la maison », c’est un ensemble de techniques de décoration et de vente qui vise à rendre l’espace le plus attractif possible. Voici les quatre principes clés :

1. L’économie

L’objectif est de vendre rapidement au prix souhaité ; ni de le revoir à la baisse, ni d’investir particulièrement dans des travaux ou des meubles. L’idée est d’utiliser ce que l’on possède déjà.

D’éventuels investissements (repeindre les murs, changer les rideaux ou les tableaux par exemple) doivent impliquer une hausse du prix initial.

2. Le désencombrement

Pour optimiser la vente, le concept cherche à provoquer le coup de cœur des acheteurs. La méthode est simple : créer de la place pour l’imagination des visiteurs afin qu’ils se projettent sans effort. Les primo-accédants notamment (qui réalisent leur premier achat immobilier) n’ont pas nécessairement l’expérience suffisante pour voir le potentiel d’un bien. Les babioles, les photos de famille sur tous les murs et meubles visibles laissent peu de place au « je me sens déjà chez moi ». Donc, out les assiettes de notre grand-mère accrochées au mur, les figurines en porcelaine qui remplissent la vitrine au centre du salon. Bien évidemment, désencombrer sans ranger n’a pas de sens. Les paires de chaussures qui envahissent l’entrée doivent être hors de vue ! Il faut que l’espace soit aéré.

3. Le réagencement

Une fois intégrés les principes d’économie et de désencombrement, on peut réagencer les pièces au besoin. Vous avez pris l’habitude de vous faufiler entre la porte d’entrée et du salon parce que votre canapé d’angle prend toute la place ? Essayez de le positionner plutôt dos au mur, afin de permettre une circulation optimale à travers les pièces. Votre logement n’a pas d’espace de stockage intégré, alors votre armoire de 2,50m de haut sur 3m de long est votre salut ? Super, mais gardez à l’esprit que l’espace au sol et la hauteur sous plafond occupés sont autant de lumière et d’imagination en moins pour ceux qui découvrent le lieu. Pensez minimalisme en termes de meubles, laissez la place –espace au sol et hauteur sous plafond- à la lumière.

4. Neutralité

Finalement, le maître-mot est neutralité. Mieux vaut un espace trop épuré que trop personnel. La couleur est permise mais elle constitue toujours un risque. Les goûts et les couleurs ne s’expliquent pas, et même si vous pensez avoir décoré votre maison avec le meilleur des goûts, vous ne pouvez pas miser sur le fait que votre futur acheteur aura les mêmes. Vous vendez des murs et une surface, il faut qu’ils soient sur le devant de la scène : un bel espace, une belle lumière, beaucoup de potentiel.

En France, ce concept a été médiatisé grâce à l’émission de télévision Maison à vendre de M6. Si vous souhaitez vous faire une idée concrète des possibilités qu’offrent le home staging, je vous invite à regarder les épisodes.

Présenter son espace sous son meilleur jour, c’est une condition sine qua none lorsque l’on souhaite le vendre. Mais pourquoi attendre de quitter son logement pour le voir sur son 31 ? Après tout, n’a-t-on pas toujours envie de vivre dans le meilleur espace possible ? Utiliser le home staging simplement pour se réapproprier et redécouvrir son espace, c’est comme s’offrir un nouveau chez soi ! Vous avez tout ce dont vous avez besoin, il suffit de sortir de votre zone de confort -de ce à quoi vous vous êtes habitué à voir- pour percevoir le potentiel inexploité de vos pièces.

Prendre du recul sur le lieu où l’on vit depuis des années n’est pas évident. Convaincue que cette technique améliore la qualité de votre quotidien, je peux vous accompagner dans votre démarche de home staging. Cliquez ici pour en savoir plus.